top of page

L’expert immobilier, un acteur clé pour éviter les redressements dans la déclaration de l’IFI

Dernière mise à jour : il y a 6 jours


Face à la volonté de la Cour des comptes de renforcer les contrôles de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI), l’expert immobilier émerge comme un acteur incontournable pour les contribuables souhaitant éviter les redressements fiscaux.


Dans un rapport récent, la Cour des comptes insiste sur la nécessité pour l’administration fiscale d’intensifier ses contrôles sur l’IFI, en s’appuyant notamment sur l’intelligence artificielle.Depuis son introduction en 2018, l’IFI a remplacé l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et se concentre exclusivement sur les actifs immobiliers.

Le Premier président de la Cour des comptes, Pierre Moscovici, souligne que bien que l’IFI soit collecté efficacement, il est impératif de renforcer les contrôles pour identifier et prévenir la fraude fiscale.Dans ce contexte, le rôle de l’expert immobilier devient crucial.


En fournissant des évaluations précises et conformes du patrimoine immobilier, l’expert immobilier aide les contribuables à soumettre des déclarations IFI justes et complètes, réduisant ainsi le risque de redressement fiscal.

En 2022, les contrôles ont porté sur moins de 2% des redevables de l’IFI, mais ont permis de recouvrer 100 millions d’euros. Cette faible proportion de contrôles souligne l’importance de déclarations précises pour éviter les sanctions.


Le rapport de la Cour met en évidence les défis posés par les biens détenus via des sociétés civiles immobilières (SCI), où l’expertise d’un professionnel de l’immobilier est encore plus vitale pour évaluer correctement ces biens complexes.

Avec l’augmentation prévue des recettes de l’IFI en 2024, et l’intégration croissante de l’intelligence artificielle dans les processus de contrôle, le rôle de l’expert immobilier devient d’autant plus pertinent pour garantir une déclaration IFI conforme et sécurisée.


En conclusion, l’intervention d’un expert immobilier dans le processus de déclaration de l’IFI apparaît non seulement comme une pratique recommandée, mais essentielle pour éviter les redressements fiscaux, en offrant aux contribuables la sécurité d’une évaluation précise et fiable de leur patrimoine immobilier.

35 vues0 commentaire
bottom of page